Nous avions vu précédemment la Partie 2 : “Mieux comprendre les deux principales familles de compression” ainsi que la Partie 1 : Qu’est-ce que la compression de fichier ? Et comment fonctionne-t-elle ?

Nous allons maintenant enfin découvrir ensemble les outils disponibles pour chaque utilisateur ainsi que les bonnes pratiques pour utiliser la compression dans votre quotidien.

 

 I – Les outils de création / lecture d’archives (pour chaque OS)

 

A – De façon Universelle (cross-platform)

Nous vous recommandons  :

  • B1 Free Archiver : B1 est une solution RIA très complète, il existe des exécutables pour chaque OS et dispose d’un outil de décompression en ligne. Très pratique pour dépanner si votre interlocuteur ne peut pas installer de logiciel supplémentaire.
    • Décompression : b1, zip, jar, xpi, rar, 7z, arj, bz2, bzip2, tbz2, tbz, txz, cab, chm, chi, chq, chw, hxs, hxi, hxr, hxq, hxw, lit, cpio, deb, gz, gzip, tgz, tpz, hfs, iso, lzh, lha, lzma, rpm, tar, xar, z, taz, xz, dmg, cb7, cbr,
      cbt, cbz.
    • Compression : Zip et B1.

 

B – Sur Windows

Nous vous recommandons  :

  • Le célèbre 7-zip (gratuit), très simple, très léger et performant, il fait bien son travail.
    • Compression/Décompression : TAR, 7z, BZIP2, GZIP, WIM, XZ et ZIP
    • Décompression : APM, ARJ, CAB, CHM, Cpio, image disque CramFS, DEB, DMG, image disque HFS, image ISO (ISO 9660), LZH, LZMA, MBR, MSI, NSIS, image disque NTFS, RAR, RPM, UDF, VHD, XAR et Z.
  • Le populaire Winrar (payant), interface soignée, le seul logiciel par excellence pour faire du RAR.
    • Décompression : ZIP, ZIPX, 7Z, RAR, ACE, ARJ, BZ2, CAB, EXE, GZ, ISO, JAR, LHA, TAR, UUE, XZ, Z
    • Compression : Zip, RAR (4), RAR (5)
  • Le trop méconnu et complet PeaZip (gratuit), une interface soignée, un support avancé des formats, un véritable couteau suisse avec élégance.
    • Compression/Décompression : ZIP, 7z, 7z-SFX, ARC/WRC, Bzip2(TBZ), Gzip(TGZ), PAQ(8F/JD/L/O), LPAQ, ZPAQ, PEA (pea), QUAD/BALZ, split (.001), Tar, WIM, XZ.
    • Décompression : ZIPX, RAR, ACE, ARJ, CAB, CHM, fichiers composites (en) (MSI, DOC, PPT, XLS…), CPIO, DEB, EAR, ISO, JAR, LZMA, LZH, NSIS installers, OpenOffice file types, PET/PUP (Puppy Linux installers), PAK/PK3/PK4, RPM, SMZIP, U3P, WAR, WIM, XPI, Z, .
    • A savoir : il est l’un des seuls en gratuit à pouvoir compresser en PAQ8, l’algorithme le plus puissant à l’heure actuelle pour compresser des données (sur un type de données bien spécifiques).

 

C – Sur Mac OSX

Nous vous recommandons ces 2 outils  :

  • The Unarchiver (gratuit) : Décompresse la majorité des formats. Pratique pour dépanner.
    • Décompression : Zip, RAR, 7z (.7z), LHA, StuffIt (.sit, .sitx), Compact Pro (.cpt), DiskDoubler (.dd), BinHex (.hqx), MacBinary (.bin), Gzip (.gz), Bzip2 (.bz2, .tar.bz2, .tbz2, .tb2), Unix / GNU Compress  (.tar, .taz, .tar-z, .z, .gtar), CAB, Comic book archive (.cbz, .cbr), RPM, .sea, .exe, CPIO, Pax (.pax), HA (.ha), Amiga (.dms, .f, .lzx, .dcs, .pkd, .xms, .zom)
    • Compression : /
    • A savoir : Il existe également le logiciel “Archive Browser” (3,99$) du même éditeur qui intègre une interface supplémentaire plus conviviale pour pouvoir visualiser l’intérieur de son archive.
  • Keka (gratuit, open-source et en Français) : Il peut décompresser les principaux formats mais également compresser !
    • Décompression : RAR (dont la version 5), 7z, Zip, Tar, Lzma, xz, Gzip, Bzip2, ISO, EXE, CAB, PAX, ACE.
    • Compression : 7z, Zip, Tar, Gzip, Bzip2, DMG, ISO.
    • Astuce pour décompresser : faire un “ouvrir avec keka”
    • Astuce pour compresser :
      • ouvrir keka, puis faire un drag and drop
      • pour l’intégrer dans le menu clic droit : Il faut télécharger et installer le script fourni sur la page de téléchargement (en dessous).

Comme souvent, les logiciels performants sur Mac sont payants.. mais pour la compression c’est cette fois différent !

Keka + The Unarchiver font tellement bien leur travail qu’il n’y aura que 2 raisons pour exiger un logiciel payant :

  • Une interface élégante pour visualiser / modifier / supprimer les fichiers présent dans une archive
  • Le support pour créer des fichiers RAR

Voici une liste potentielle en solutions payantes :

  • BetterZip (supporte la création de fichier rar en achetant Winrar en mode ligne de commande pour Mac OSX + configuration)
  • Archiver (création de fichier rar + licence rar incluse, pas besoin d’acheter, il suffira juste de l’activer dans les préférences).
  • Entropy (création de fichier rar + licence rar incluse)
  • Archive Expert (un prix, un support des formats et une interface correcte, pas de possibilité de création de fichier rar)

 

D – Sur Linux / Unix

Nous vous recommandons :

  • PeaZip : Encore une fois PeaZip (mais cette fois en version Linux) ;  son nombre de formats gérés de base tant en décompression que compression en fait un outil compact pratique.
  • Les Gestionnaires par défautFile-RollerXarchiver, Ark.
    • Ces derniers ne sont que des interfaces graphiques. Pour ajouter des formats, il suffit de les installer en fonction de ses besoins de façon modulaire.

 

II – Quel format d’archive dois-je créer ? (critères)

 

A – Compatibilité

Le format zip, malgré sa faible compression sur certains types de fichiers, est le format compatible partout par excellence, que vous soyez sur Mac, Windows ou bien Linux.

Si vous ou vos interlocuteurs utilisent plusieurs OS, privilégiez donc le format zip.

Si vous ou vos correspondants utilisent majoritairement Windows ou utilisent un logiciel de compression / décompression multi-format.

Le format 7z est l’allié par excellence afin de pouvoir économiser sur la taille de vos fichiers.

Si vous ou vos correspondants utilisent plusieurs types d’écriture spécifique (Europe de l’Est, Arabe, Asiatique, …).

N’utilisez surtout pas le fichier RAR, ce dernier ne gère pas les encodages spéciaux propres à certains langages sur le nom des fichiers et des dossiers.

 

B – Cryptage / Sécurité

Si vous avez besoin d’une archive avec possibilité de mettre un mot de passe pour accéder aux données, vous pouvez utiliser 7z, zip et rar.

Le format 7zip et rar intègrent de base une sécurité forte avec un cryptage AES256 (256 bit).

Le format zip intègre de base ZipCrypto qui est une clé d’uniquement 96bit (à ne surtout pas utiliser), mais il est néanmoins possible de configurer manuellement le cryptage en AES256.

Si vos données sont très sensibles, veuillez utiliser d’autres solutions plus adaptées.

 

C – Récupération d’erreur

S’assurer de la pérennité de ses fichiers compressés peut-être important, pour le stockage par exemple.

Le format RAR est le seul format à offrir cette fonctionnalité, mais sa fiabilité est limitée si les données sont très endommagées.

Privilégiez d’autres méthodes comme la sauvegarde régulière (manuel, NAS, cloud) sur d’autres supports.

 

D – Transfert rapide de dossier contenant beaucoup de fichiers et de sous-dossiers

Si l’espace de stockage n’est pas votre problème mais plutôt son temps de copie sur un autre support :

Créez un fichier tar ou bien un zip avec une compression la plus faible possible pour une rapidité optimale.

 

E – Conservation des permissions / méta-données (linux et osx)

Idem, utilisez une archive tar avec son option de préservation des permissions.

Vous pouvez également le compresser par le suite en gzip pour en faire une archive tar.gz

 

III – Finalement, quel format d’archive doit-je créer ? (format)

 

A – Pour des applications / fichiers exécutables

Si vous devez être amené à compresser un programme ou des dossiers contenant des programmes (.exe,.dll,…)

Le meilleur format est sans nul doute la compression LZMA utilisée par défaut par 7z.

Affichant environ un taux de compression en moyenne entre 70 et 90%.

 

B – Pour des documents bureautiques & textes simples

Pour vos documents textes & bureautiques du type Office (word, excel, odt,…) et même le PDF.

Votre meilleur allié sera le format 7z et sa compression LZMA.

Affichant environ un taux de compression en moyenne entre 50 et 80%.

 

C – Pour des archives déjà compressées

Que ce soit un fichier zip, rar, rar, 7z, (même iso), … ou toute autre archive compressée…

A ne surtout pas faire ! Votre archive est déjà réduite à sa forme la plus minimale. Cela ne sert absolument à rien !

 

D –  Pour le sujet sensible des fichiers audio / vidéo / image

Si il s’agit de format multimédia non compressé (.bmp, .vob, .wav, …) dans ce cas uniquement la compression par archive peut fonctionner. Mais qui garde encore ses fichiers multimédia dans ces formats? Excepté pour des domaines bien précis…Pour répondre à cette question, un simple Zip Deflate suffira.

Pour tout autre format multimédia lossy (jpg, avi, mp3,…) : Idem que pour les fichiers déjà compressés ! C’est inutile !

C’est une erreur très fréquente par les utilisateurs, les formats audio et vidéo étant déjà compressés, certes à leur manière au format lossy mais ils sont effectivement réduits à leur forme minimale.

Vous l’avez même peut-être déjà constaté ?! Vous allez pouvoir gagner quelques Mb sur les valeurs résiduelles du lossy au niveau binaire mais finalement est-ce que ça en vaut le coup?

Alors, que faire?
2 solutions s’offrent à vous lorsqu’il s’agit de fichier(s) multimédia lossy  :

  • La voie de la nécessité : Si vous avez vraiment besoin de gagner quelques Mb, vous pouvez utiliser simplement :
    • En priorité, un format Zip avec son algorithme Deflate (qui est le plus efficace pour cette tâche) / éventuellement un 7z (LZMA) selon certains cas précis … ou bien …
    • Le format propriétaire .RAR (WinRar) qui possède une compression différente pour chaque type de fichier (dont  pour) le multimédia et qui devrait offrir un meilleur résultat.
    • Dans les 2 cas, le résultat ne sera vraiment pas extraordinaire, sans compter le temps de compression / décompression nécessaire.
  • La voie de la sagesse (conseillé) :
    • Utilisez un fichier tar pour non pas compresser mais rassembler tous ces fichiers ensemble en un seul fichier compact. Pratique pour le transfert.
    • Le fichier tar très connu sur Linux mais étant complètement oublié sur les autres OS, nous vous recommandons alors le format Zip avec un niveau de compression “Store / Aucun” pour une meilleure compatibilité.

 

 IV – Conclusion

A travers cette série d’articles sur la compression…

Nous avons pu voir ensemble  :

  • Son fonctionnement élémentaire.
  • Son enjeu.
  • Ses formes à ne pas confondre (lossy, lossless).
  • Ses algorithmes qui la composent (lzma, huffman, …).
  • Ses familles (multi-fichiers / multimédia).
  • Les outils optimaux disponibles sur chaque système d’exploitation (OS).
  • Et enfin comment appliquer efficacement la compression sur nos différents types de fichiers et éviter les erreurs !

Nous voilà enfin arrivés à la fin de ce cours. Vous êtes maintenant des utilisateurs sensibilisés sur le sujet !

N’hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux.

Nous espérons qu’il vous a été utile, instructif et assez clair.
Qu’en pensez-vous ?

Merci de l’avoir suivi.

Crédits Photo : DRs Kulturarvsprojekt